Sud-Kivu : le contrôle à la division provinciale de la Santé aussi au menu de la session de septembre

La session de septembre 2019 à l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu  a été ouvert lundi 30 septembre.

Cette session qui va durer 90 jours se focalisera essentiellement sur le vote et l’adoption du budget de la province pour l’exercice 2020.

Elle prévoit également  l’audition des rapports des différentes commissions parlementaires et le contrôle des actions gouvernementales.

Dans son discours d’ouverture, le président de l’Assemblée provinciale du Sud Kivu Zacharie Lwamirha a indiqué que le budget pour l’exercice 2020 devrait se conformer  au budget du pouvoir central.

Selon lui, les aspirations des habitants du Sud-Kivu doivent guider les grandes lignes de ce texte qui devra être concret et réaliste.

Concernant les autres matières à traiter, Zacharie Lwamirha parle du contrôle de l’action gouvernementale en citant particulièrement la Division Provinciale de la Santé où un détournement des fonds a été signalé.

Les quatre-vingt-dix jours dédiés aux travaux parlementaires seront consacrés principalement à l’élaboration et l’adoption du budget de la province.

« … cette session fera également le contrôle des actions du gouvernement provincial en général et plus particulièrement  à la division provinciale de la santé ou, selon les informations fiables à ma possession, il y aurait eu des détournements à grande échelle des fonds destinés aux deux phases de dénombrement et de distribution des moustiquaires imprégnées d’insecticide destinées à la province du Sud Kivu » rassure Lwamirha. 

Toujours dans son discours, le président de l’Assemblée provinciale a appelé les enseignants à reprendre le travail car, selon lui, il faut encourager les bonnes initiatives notamment celle du chef de l’Etat visant la gratuité de l’éducation de base.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
scroll to top