RDC: le gouvernement a pris des engagements pour rendre effective la gratuité de l’éducation de base (Officiel)

Dans une correspondance signée le 27 Aout 2019 et adressée aux gestionnaires des écoles conventionnées, le Secrétaire Général au Ministère National de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel Jean Marie Mangobe Bomungo a communiqué les mesures d’accompagnement de la mise en œuvre effective de la gratuité de l’éducation de base dès la rentrée scolaire 2019-2020.

Dans cette correspondance, le Ministère National fixe les frais qui ne doivent plus être exigés dans les écoles.

Il s’agit de la suppression, sous toutes ses formes, de tous les frais de scolarité dans les établissements publics d’enseignement budgétisés de l’éducation de base ainsi que les frais de motivation payés par les parents d’élèves aux enseignants dans ces établissements.

Il est également interdit de transformer les écoles en maison d’approvisionnement et de vente des fournitures et articles scolaires ainsi que l’obligation de laisser aux parents la latitude de se procurer ces outils sur le marché et au prix du marché.

Sont également concernés par cette interdiction, des signes recognitifs à apposer aux uniformes en guise d’écussons ou des badges identifiant les écoles.

Pour matérialiser cela, des dispositions ont été prises par le Gouvernement de la République.

Ainsi donc, le Gouvernement a décidé la paie du premier palier des salaires réajustés des enseignants des établissements publics d’enseignement dès la paie du mois d’octobre 2019.

Dans le même sens, il a été décidé le paiement des indemnités de logement et de transport aux enseignants de la ville de Kinshasa et des chefs-lieux des provinces dès la paie du mois d’octobre 2019.

En rapport avec le fonctionnement, il a été décidé l’allocation des frais y afférents et réajustés pour les établissements publics d’enseignement primaire et aux bureaux gestionnaires dès la paie du mois d’octobre 2019.

Concernant les enseignants non payés des établissements publics d’enseignement primaire, le Gouvernement a décidé la prise en charge, dès la paie du mois d’octobre 2019, de 15 000 déjà identifiés.

Ont été également supprimés, les frais d’organisation du Test National de Fin d’Etudes Primaires TENAFEP et leur prise en charge totale par le trésor public.

Les deuxième et troisième palliers seront payés dans le cadre de la Loi de Finances de l’exercice 2020, précise le secrétaire général au Ministère National de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
scroll to top