Walungu: après plusieurs années d’accalmie, un braquage contre des véhicules signalé

Après une longue période d’accalmie, les actes de braquage des véhicules refont surface sur la Route Nationale N° 2 dans le territoire de Walungu.

Le cas le plus récent est survenu mardi 17 septembre lorsque des hommes en armes ont  attaqué des véhicules sur le tronçon routier situé entre le centre de négoce de Kashanja et celui de Kikamba non loin  du pont Bugarha vers 20 heures.

Selon le Capitaine Bonane des Forces Armées de la République Démocratique du Congo basé à Kashanja qui est arrivé sur place et qui cite les victimes, ces malfrats étaient au nombre de huit et portaient des fusils et des armes blanches.

Il précise qu’ils se sont servis des troncs d’arbres pour barrer la route lorsque deux camions et une jeep land cruiser d’une organisation internationale sont tombés entre leurs mains.

Le Capitaine Bonane précise que de l’argent, des téléphones portables et d’autres biens de grande valeur ont été emportés par ces coupeurs de route qui ont abandonné certains de ces biens dans des échanges des tirs avec les éléments FARDC venus à la rescousse.

Le commandant en charge des renseignements (S2) au sein bataillon basé sur place le Capitaine Kasongo Selemani qui confirme l’information renseigne que des enquêtes sont déjà enclenchées pour dénicher les auteurs de ce braquage.

Tout en condamnant cet acte, l’Administrateur du territoire de Walungu Mr Lokoli Kombe Eyenga affirme avoir plaidé auprès des autorités pour le renforcement des effectifs militaires et policiers sur le lieu.

Il appelle par ailleurs la population à toujours collaborer avec les autorités et les services de sécurité notamment dénonçant tous les malfrats afin de mettre fin à cette insécurité qui refait surface dans cette partie de la province du Sud-Kivu.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
scroll to top