Délabrement route Bukavu-Kavumo: la société civile interdit aux chauffeurs de payer la Taxe FONER

Les acteurs de la Société Civile noyau territorial de Kabare et les militants du mouvement citoyen Réveilles-Toi Kabare accompagnés de plusieurs habitants  ont déclenché une campagne de désobéissance fiscale dans cette partie du Sud-Kivu.

Cette campagne consiste à demander à tous les propriétaires des véhicules et mots ainsi que d’autres usagers de cet axe routier de ne pas payer la taxe exigée au niveau de Miti par le Fonds National d’Entretien Routier FONER en sigle.

L’objectif de cette campagne est de pousser le Fond National d’Entretien Routier FONER à libérer l’argent pour la réhabilitation du tronçon routier Bukavu-Kavumu au niveau de l’endroit dit Murhundu qui reste toujours impraticable.

Selon, le président de la société civile de Kabare Emmanuel Bengehya, il est anormal que les alertes soient lancées presque tous les jours sur les dangers que présente ce tronçon routier et que les autorités restent silencieuses.

Il précise que la pluie qui s’est abattue sur une grande partie de Kabare dimanche 15 septembre 2019 a perturbé la circulation à Murhundu.

Dans la matinée de mardi 17 septembre, les membres de la société civile locale et ceux du mouvement citoyen Réveilles-Toi Kabare ont annoncé l’organisation d’un sit-in au poste du FONER.

Ici, les manifestants ont exigé l’ouverture de la barrière du FONER et interdit aux usagers de payer tout frais.

« nous sommes ici dans le cadre de demander aux chauffeurs, aux motards, aux privés et toute autre personne ne plus payer la taxe exigée par le FONER à Kabare car ça fait trois ans que la société civile de Kabare et les mouvements citoyens revendiquent la réhabilitation du tronçon routier Murhundu-Amsar. Nous sommes maintenant en 2019 et bientôt 2020 mais jusque-là, il n’y aucun acte posé par les autorités. C’est pas normal. En tout cas, il ne faut plus qu’on paie cette taxe exigée par le FONER-Miti », insiste Emmanuel Bengehya.

Les manifestants annoncent la poursuite des actions jusqu’à ce que la route soit réhabilitée au niveau de Murhundu.

Le bureau du FONER à Miti (à environs 25Km de la ville de Bukavu) est resté fermé toute la journée de mardi 17 septembre 2019 et les responsables se sont réservés de tout commentaire.

Signalons que les acteurs de la Société Civile locale et les mouvements citoyens organisent plusieurs fois des actions citoyennes pour dénoncer l’état de délabrement avancé de la route Bukavu-Kavumo au niveau de Murhundu.

La dernière action du genre date d’environ 1 année lorsque Claude Nyamugabo, alors Gouverneur du Sud-Kivu, s’était rendu sur place et a failli avoir des altercations avec les manifestants.

Il a alors annoncé le début des travaux sur cet axe routier mais toutes les promesses sont devenues lettres mortes.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
scroll to top