Incendie de Nyamugo: plus de 350 ménages sans abris et 250 maisons incendiées

Au total deux cents cinquante maisons ont été consumées par le feu lors de l’incendie qui s’est déclaré mardi 10 septembre au quartier Nyamugo dans la commune de Kadutu, ville  de Bukavu.

Ce bilan provisoire a été livré par le bourgmestre de cette commune Gérard Munyole Nkashama Bekao à l’issu de l’opération d’enregistrement des sinistrés, une opération effectuée mercredi 11 septembre 2019 avec l’appui des cadres de base et les comités locaux de développement CLD.

Il précise que la journée de mercredi 11 septembre était consacrée aux travaux d’évacuation des restes des biens calcinés lors de cette catastrophe.

Le bourgmestre de Kadutu Gérard Munyole Nkashama Bekao renseigne que trois cents nonante sept ménages ont été touchés par ce drame.

« le bilan provisoire pour l’instant fait état de deux cents cinquante maisons calcinées et plus de trois cents cinquante ménages sans abris. Il y a eu un blessé et qui est dans un état grave à l’hôpital. Nous demandons aux sinistrés d’être patients car leur problème est déjà posé au niveau de la province… », explique le Bourgmestre de Kadutu.

De leur côté, les victimes renseignent qu’elles traversent des moments difficiles après avoir passé la nuit dehors pour certains et dans des maisons d’accueil pour d’autres.

Elles estiment que les personnes de bonne volonté et le gouvernement devraient leur apporter de l’aide afin de permettre aux élèves qu’elles puissent se rétablir socialement car toutes ont perdu tous leurs biens.

« la situation est catastrophique. Nous demandons à nos autorités et toute autre personne de bonne volonté de bien vouloir nous aider. Les conditions sont telles que rien n’a pu être récupéré. Vous savez que nous sommes dans une période pluvieuse alors que des centaines de personnes n’ont plus d’habitation et passent la nuit dehors. Moi-même suis promoteur d’une école qui a été toute consumée. Je ne sais pas comment les élèves vont poursuivre les cours. C’est vraiment grave et il faut que nos autorités nous assistent », plaide Best Bakilongo promoteur de l’école Amkeni.

Signalons qu’un un comité des sinistrés a été constitué et est coordonné par le Bourgmestre de Kadutu avec comme membres, la société civile locale, le chef de quartier et les représentants des victimes.

L’Objectif du comité est de canaliser les biens et dons qui pourraient être apportés aux sinistrés.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
scroll to top