Uvira: les militants de ECCHA dénoncent les tracasseries des agents de la DGM

Les militants du mouvement citoyen Engagement Citoyen pour le Changement ECCHA en sigle section du territoire d’Uvira ont organisé  un sit-in dans la matinée de mardi 13 Août 2019 devant les installations de la Direction Générale des Migrations, DGM/Uvira.

Ces militants demandent  la suppression des 3000 francs supplémentaires qu’on exige à la population de payer lors de l’acquisition du document de l’autorisation spéciale de circulation CEPGL.

Ce sit-in a fait que le bureau de la Direction Générale des Migrations est resté fermé paralysant ainsi toutes les activités.

Pendant plus de trente minutes, les militants du mouvement citoyen Engagement Citoyen pour le Changement ECCHA ont brandi des calicots sur lesquels on pouvait lire plusieurs messages dénonçant notamment les tracasseries des agents de la DGM.

Les personnes qui voulaient voyager n’ont pas pu le faire par manque des documents migratoires, une situation qui n’a pas enchanté le Président de la Fédération des Entreprises du Congo à Uvira qui a pensé à une manipulation des militants par les hommes politiques.

Le maire de la ville d’Uvira Kiza Muhatwa est arrivé sur place et s’est entretenu avec les manifestants qui ont libéré le lieu quelques minutes après.

Il a promis de faire rapport à sa hiérarchie et promet d’attendre la décision sur l’illégalité ou la légalité de ces trois mille francs supplémentaires concernant l’acquisition de la carte CEPGL.

Le maire Kiza Muhatwa a rassuré les voyageurs que les activités vont reprendre normalement ce mercredi 14 août 2019.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
scroll to top