Kalehe: des démobilisés se constituent en groupes et attaquent des villages

Un policier a été tué par des bandits armés non autrement identifiés dans la nuit de samedi à hier dimanche 21 juillet 2019 dans la localité de Kasheke, groupement de Mbinga Sud dans le territoire de Kalehe.

Selon l’administrateur assistant du territoire de Kalehe en charge des finances Pascal Cimana, ces bandits seraient des anciens démobilisés qui ont fait incursion dans cette entité aux environs de 1h avant d’emporter plusieurs biens des habitants.

Il précise qu’à cette occasion, certaines personnes ont été kidnappées puis relâchées quelques heures après.

Pascal Cimana alerte sur le fait que ces démobilisés qui se sont organisées en bandes armées seraient en train d’envoyer des messages aux habitants pour annoncer de nouvelles attaques contre plusieurs villages.

L’administrateur assistant du territoire de Kalehe en charge des finances appelle les responsables des services de sécurité à renforcer les effectifs militaires et policiers dans les villages reculés de ce territoire afin de mieux sécuriser la population.

« ces bandits et qui sont identifiés comme des anciens démobilisés viennent souvent des abords du Parc National de Kahuzi-Biega. Sur leur passage, ils ont rencontré un policer et ils ont tiré sur lui. Il est décédé sur le champ. Ils sont montés dans deux autres sous villages, ils ont vandalisé la population avant d’emporter plusieurs biens. Ils ont également kidnappé deux personnes dont le fils à un chef de sous village. Ils les ont libérées quelques heures après et leur ont donné des messages annonçant de futures attaques contre plusieurs villages. Ils ont promis qu’ils tueraient huit personnes dans chacun des villages visiblement pour venger un des leurs qui avait été victime de la justice populaire. La solution reste le renforcement des effectifs militaires dans tous ces villages. On ne peut pas comprendre qu’un village de 20 000 ou 30 000 habitants soit sécurisé par 5 policiers avec une seule arme », se plaint Pascal Cimana.

Signalons que le Vice- gouverneur Marc Malago qui était de passage pour Minova en territoire de Kalehe est arrivé sur le lieu des faits et a profité pour annoncer la tenue d’une réunion de sécurité pour trouver des solutions à cette situation.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
scroll to top