Sud-Kivu: le Général Mundos ordonne l’arrestation d’un officier supérieur de son QG

Le Commandant de la 33ème Région Militaire le Général Major Akili Muhindo Mundos a ordonné l’arrestation, lundi 15 juillet 2019, du commandant  de son quartier général qui contrôle le camp militaire Saiyo.

Cet officier supérieur des Forces Armées de la République Démocratique du Congo est accusé d’avoir érigé à nouveau des barrières illégales au niveau de Muhsweshwe en territoire de Kabare et à l’entrée de la ville de Bukavu au niveau de Kazingo.

Ce comportement est considéré par le commandant de la 33ème Région Militaire comme une violation des consignes car une interdiction formelle était déjà faite à tous les militaires  de ne plus ériger des barrières illégales et payantes sur l’ensemble de la région.

L’incriminé est également accusé de plusieurs autres actes d’indiscipline notamment le fait d’avoir confisqué sans titre ni qualité le véhicule d’un particulier suite à une simple collision avec le sien alors qu’ils étaient en pleine circulation.

Ce dernier est à la disposition des services des renseignements militaires avant d’être transféré à l’auditorat militaire où il sera entendu sur base l’infraction de violation des consignes et ainsi servir d’exemple à tous les autres officiers indisciplinés, à en croire les services de communication de la 33ème région militaire.

Rappelons que le Général Major Akili Muhindo Mundos avait procédé à la suppression de plusieurs barrières illégales entretenues par des militaires et d’autres services non habilités dans l’objectif de permettre la libre circulation des personnes et leurs biens.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
scroll to top