Sud Kivu:Grogne des nouvelles unités de la DGI

Les nouvelles unités de la Direction Générale des Impôts DGI au Sud Kivu demandent d’être pris en charge par l’Etat Congolais. Ils veulent que leur situation soit régularisée pour qu’ils aient droit à un salaire à la fin de chaque mois.

Certains de ces  nouvelles unités ont observé un mouvement de sit in devant le bureau provincial de la DGI à Bukavu pour solliciter à leur hiérarchie la résolution du problème.

Depuis très tôt le matin de ce mercredi 17 Juillet, ces agents se sont regroupés à l’entrée de leur bureau où  ils ont brulé de pneus. Ils utilisaient pratiquement leur voix, le son des sifflets et vuzuzelas pour se faire entendre.

Certains agents estiment avoir déjà passé environ 15 ans au sein de la DGI sous le statut de nouvelle unité sans percevoir de salaire. Ces agents demandent aux responsables de la DGI de plaider auprès des autorités nationales pour que leur prise en charge par l’Etat soit assurée.

Un d’eux en parle. « Nous avons observé un sit in pour réclamer nos salaires, certains travaillent à la DGI depuis quatre ans et d’autres 15 ans. Nous sommes là sans salaire ni prime. Nous demandons à ce qu’on puisse nous remettre dans nos droits parce que nous mobilisons les recettes et certains sont payés mais pas nous ».

La police est intervenue pour disperser les manifestants mais ces derniers ont campé dans leur position.

Ainsi donc, une réunion d’urgence a été organisée par les responsables de la DGI Sud Kivu pour persuader les manifestants à stopper leur mouvement de sit in .A l’issue de cette dernière, les manifestants ont annoncé qu’ils reprendront cette grogne incessamment si leur hiérarchie ne réagit pas favorablement.

Contacté par la redaction , les responsables de la DGI ont refusé de se prononcer quant à ce.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
scroll to top