Mwenga: 53 détenus dont 4 femmes s’évadent de la prison de Kamituga

Cinquante-trois détenus se sont évadés de la prison centrale de Kamituga dans le territoire de Mwenga. Selon des sources sur place, c’était dans la nuit de lundi 15 à mardi 16 juillet 2019.

Les mêmes sources renseignent que parmi les évadés figure trois qui étaient déjà condamnés à des peines variant entre six mois et une année. Quatre femmes font également partie des fugitifs et parmi elles, une qui était accusée d’avoir vendue son enfant avant même sa naissance.

Selon le constat fait sur place par le Directeur de cette maison carcérale Richard Ntege, les fugitifs ont réussi à casser le mûr avant de prendre le large.

« moi je ne savais pas qu’il y avait évasion à la prison. C’est mon secrétaire qui est venu chez moi me dire qu’il y a eu évasion. Mais je me suis posé plusieurs questions comment cela pourrait être vrai alors que je n’ai entendu aucun coup de balle. Et vers minuit je suis monté ensemble avec lui pour vérifier les faits. J’ai été surpris et même déçu de voir que les prévenus, au total 53, dont quatre femmes sont sortis de la prison pourtant les gardes étaient là », explique Richard Ntege.

Il annonce que des recherches vont être enclenchées pour que certains d’entre eux soient retrouvés et ramenés à la prison centrale.

Richard Ntege précise que la prison de Kamituga comptait jusque avant cette évasion 99 détenus.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
scroll to top