Sud-Kivu: l’Archevêque François Xavier Maroyi invite les congolais au travail pour développer le pays

L’Archevêque de Bukavu Monseigneur Francois Xavier Maroy invite les congolais en général et les Sud-Kivutiens en particulier au travail pour vivre réllement l’indépendance.

Il l’a dit le dimanche lors d’un échange entre le Gouverneur de Province Théo Ngwabidje Kasi, les autorités politico administratives et les acteurs de la société civile en marge de la commémoration du 59ème anniversaire de l’Indépendance du Congo.

Lors de ces échanges, l’Archevêque de Bukavu Monseigneur Francois Xavier Maroy a peint le tableau des défis qui bloquent décollage de la Province.

Il a évoqué notamment  le coullage des recettes, le manque d’infrastructures de base, l’insécurité qui bat son plein et la destabilisation des chefs de l’exécutif provincial depuis la première legislature.

Francois Xavier Maroy espère que les nouveaux élus provinciaux et les habitants du Sud-Kivu en général vont accompagner le gouverneur de province dans la mise en œuvre de sa vision, celle de gouverner la province autrement.

« … moi je suis naturellement optimiste. C’est difficile de me décourager. Je ne désespère jamais mais je dois me battre moi-même. Le jour des élections, les gens m’ont interviewé encore. Moi j’ai dit que nous allons élire un Président, on va élire des députés nationaux et provinciaux mais si nous qui les avons élu nous ne travaillons pas, ils ne feront rien non plus. Nous devons prendre l’option de travailler avec eux pour qu’il y ait changement dans ce pays. Si on ne fait pas ça, nous allons encore crier demain. Ce sont tous nos fils et ils n’auront pas d’argent si on ne les aide pas à en trouver. Donc mettons-nous au travail en synergie et je crois que nous pouvons réussir. Et vous vous pouvez espérer que vos enfants verront un Bukavu mieux que celui que vous êtes en train de vivre aujourd’hui… », estime le Prélat Catholique.

L’Archevêque de Bukavu a aussi invité la société civile à éviter de se faire manupiler par les forces du mal et à fédérer les forces pour qu’élle soit une véritable société civile au service du peuple.

Cette rencontre, précédée par une célébration Eucaristique en la Cathédrale Notre Dame de la Paix de Bukavu, s’est tenue dimanche 30 Juin dans la Grande Salle Monseigneur Adolphe Kaningu  de l’Archeveché de Bukavu dans la Commune d’Ibanda.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
scroll to top