Sud-Kivu: un conflit de succession qui risque d’embraser toute la plaine de la Ruzizi

Le député provincial Ombeni Mbabaro sollicite l’implication du gouvernement provincial pour régulariser la confusion qui prévaut actuellement dans le groupement d’Itara-Luvungi après l’intronisation de Mr Maisha Ombeni comme chef de ce groupement situé dans le territoire d’Uvira.

Dans un entretien avec Radio Maendeleo lundi 17 juin 2019, Ombeni Mbabaro précise que l’intronisation de son jeune frère Maisha Ombeni est irrégulière car elle viole la procédure requise en la matière.

Il rappelle qu’avant son élection comme député provincial, il avait déposé sa lettre de mise en disponibilité auprès de l’autorité compétente et après avoir été lui, il lui revenait à lui seul de désigner la personne qui devait lui succéder.

Le député Ombeni Mbabaro regrette de voir que sa proposition adressée à différentes autorités et bien agréée a été foulée au pied par l’autorité coutumière de la place en complicité avec certains notables.

Il rejette également les accusations selon lesquelles il aurait utilisé des éléments armés pour empêcher l’intronisation de Maisha Ombeni et parle plutôt d’un passage en force organisé par des personnes qui sont contre la paix à Luvungi.

De son côté, le chef de groupement intronisé Maisha Ombeni justifie sa prise de fonction par le souci de ne pas laisser le pouvoir leur légué par leur défunt père être abandonné entre les mains d’une personne qui ne fait pas partie de leur famille.

Il précise que leur famille est composée de deux garçons et après l’élection de son grand frère comme député provincial, c’est lui qui devrait gérer la chefferie de Luvungi conformément à la coutume.

Maisha Ombeni précise qu’après son intronisation, des menaces sécuritaires pèsent sur sa personne d’où l’appel aux autorités afin que sa sécurité soit assurée.

Pour rappel, Maisha Ombeni a été intronisé comme chef de groupement d’Itara-Luvungi en remplacement de son frère Ombeni Mbabaro élu député provincial à l’issue des élections du 30 décembre 2018.

Lors de cette intronisation, des échauffourées ont éclaté  entre les partisans de ces deux frères rivaux, ce qui a débouché à plusieurs dégâts dont cinq blessés à en croire des sources locales à Luvungi.

Pour l’instant, la situation sécuritaire reste volatile dans toute la plaine de la Ruzizi. Des sources indépendantes parlent des menaces qui pèsent sur les journalistes de la Radio communautaire de Luvungi qui a diffusé les informations sur l’intronisation de Maisha Ombeni.

Les mêmes sources indiquent que deux camps se sont déjà créés autour des protagonistes et chacun serait prêt à tout mettre en œuvre pour recouvrer ses droits. Et déjà dans la soirée de lundi 17 juin, un policier attaché à la garde d’un notable de la place a tiré à bout portant sur un jeune garçon de la place et ce dernier est décédé sur le champ.

Selon notre correspondant dans la plaine de la Ruzizi, des jeunes ont érigé des barricades au niveau de Luvungi sur la route nationale numéro 5 pour protester contre cet assassinat.

Pour l’instant, la situation est tendue et la circulation entre la ville de Bukavu et celle d’Uvira est perturbée suite à cette situation.

Des conflits dans une zone déjà instable

La Plaine de la Ruzizi est une zone particulièrement instable suite à la présence de plusieurs groupes armés nationaux et étrangers qui se livrent à des exactions contre les populations. Ici, ce sont des enlèvements, des braquages des véhicules ainsi que des attaques ciblées qui sont rapportés.

Déjà dimanche 16 2019, un ouveau cas de braquage de véhicule a été rapporté sur la RN5 au niveau de Rushima sur le tronçon qui relie la localité de Kitemesho à celle de Bwagera toujours dans la plaine de la Ruzizi.

Selon des sources de la société civile locale, il s’agit d’un camion de marque Fusso  en provenance d’Uvira et qui avait à son bord 5 personnes y compris le chauffeur qui est tombé entre les mains des ravisseurs aux environs de 20h30′.

Les sources proches de la Police Nationale Congolaise basée à Bwegera indiquent qu’après avoir pillé de l’argent et plusieurs autres biens, les ravisseurs ont amené  le chauffeur et deux autres personnes à une destination inconnue.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
scroll to top