Sud-Kivu: transfert au Nord-Kivu des ex mai mai jadis cantonnés au camp de Nyamunyunyi

Les ex miliciens mai mai fidèles au chef Ngubito et qui étaient cantonnés au camp militaire de Nyamunyunyi en territoire de Kabare ont été transférés dans un Camp de transit situé dans le Nord-Kivu.

Selon le commandant de la 33ème Région Militaire le Général Major Akili Muhindo Mundos qui nous livre cette information, l’objectif est de leur assurer une meilleure prise en charge avant la poursuite du processus de leur intégration les uns dans la vie civile, les autres dans l’armée régulière.

Le numéro 1 des FARDC au Sud-Kivu et au Maniema précise également que la décision de leur transfèrement a été prise afin de préparer la place à Nyamunyi pour plus 2 000 autres éléments mai mai qui ont déjà manifesté la volonté de déposer les armes.

Le Général Major Akili Muhindo Mundos renseigne par ailleurs être en mission de service dans la capitale Kinshasa pour harmoniser, avec les plus hautes autorités du pays, la situation de tous les éléments mai mai qui se sont déjà rendus.

Le souci, précise-t-il, est de mettre en place un programme adéquat visant à assurer à ces éléments un meilleur encadrement à tous groupes armés et ainsi permettre la stabilisation de l’ensemble de la République.

Le commandant de la 33ème Région Militaire appelle la population au calme et tous les leaders communautaires, religieux et d’opinions à poursuivre les efforts de sensibilisation afin que les groupes armés encore dans la brousse puissent rejoindre l’armée régulière.

Le Général Major Akili Muhindo regrette également le fait que les autorités civiles en province du Sud-Kivu n’ont pas libéré des moyens pour appuyer ses efforts dans la prise en charge des éléments qui étaient jusqu’alors cantonnés à Nyamunyunyi.

Il précise qu’il a été obligé plusieurs fois de toucher à sa poche pour pour nourrir ces éléments pendant leur séjour dans ce camp militaire afin qu’ils ne menacent pas les habitants riverains ou qu’ils soient tentés de rentrer chez dans la brousse.

Et Contrairement aux informations qui circulent sur les réseaux sociaux et faisant état de son interpellation à Kinshasa, le Général Major Akili Muhindo Mundos précise être là dans une mission officielle et bientôt il sera de retour et travailler pour l’intérêt de la nation.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
scroll to top