Sud-Kivu: la présence des FDLR à Kalehe, une source d’insécurité

Les habitants de Bunyakiri dans le territoire de Kalehe vivent la peur au ventre après l’arrivée massive et l’installation des éléments des Forces Démocratique pour la Libération du Rwanda FDLR dans différentes localités des hauts plateaux de Kalehe.

Ceux qui sont venus de Masisi dans la province du Nord-Kivu ont fait jonction avec ceux venant de Mwenga et ont érigé leur Quartier Général à Bunyakiri où ils creusent des minérais et s’approprient les concessions des peuples autochtones.

D’après le président de la Communauté Buuma Bw’ebatembo au Sud-Kivu Xavier Mulirima Bachirongo, c’est depuis 1 mois et demi que ces éléments Rwandais font la loi dans les collines et forêts de Kalehe.

Ces FDLR se livrent à l’exploitation des minérais et se promenent avec leurs armes dans les milieux sans être inquiétés, ce qui crée une psychose au sein de la population civile notamment à Bunyakiri.

Xavier Bachirongo appelle les autorités congolaises à faire preuve de diplomatie pour que ces éléments FDLR soient rapatriés dans leur pays natal le Rwanda.

« vous vous imaginez qu’à leur arrivée, ils ont organisé une grande fête disant que c’est grâce à Dieu qu’ils sont arrivés dans leur terre promise. Nous craignons parce que c’est une occupation que ces gens sont en train de faire. Ils occupent chez nous sans l’autorisation des chefs coutumiers et s’installent avec des armes. En face d’une population civile qui n’a pas d’armes, ce n’est que la crainte qui peut régner. Nous demandons que les autorités fassent diligence pour que ces FDLR quittent nos terres. Que le gouvernement national puissent faire vite pour rapatrier ces gens et les retourner chez eux », plaide le Président de la communauté Buuma Bw’ebatembo.

Il ajoute que ces éléments sont actuellement évalués à environ 5mille et sont présents avec leurs dépendants au niveau de Bunyakiri.

Et pour dénoncer cet état de chose, la Communauté Buuma B’webatembo organise une marche pacifique à Bukavu Samedi 25 mai 2019. Elle partira de la place Rond-Point ISP avec comme point de chute le gouvernorat de province où un mémorandum sera déposé.

Et dans un entretien avec un reporter de Radio Maendeleo la semaine dernière, le commandant de la 33ème Région Militaire le Général Major Akili Muhindo Mundos Charles avait demandé à ces éléments de déposer carrément les armes.

Selon lui, des opérations seront lancées le plus tôt possible contre les groupes armés nationaux et étrangers dans toute la région afin de sécuriser la population et ses biens.

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
ali ushida pascal Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
ali ushida pascal
Invité
ali ushida pascal

j,aime etre aussi membre du groupes radio maendeleo , voici mon numero sur watchap +243975004008 je suis a beni ville nord kivu rdcongo

scroll to top