Choléra à Kabare: un infirmier titulaire plaide pour un appui en intrants

L’Infirmier titulaire du centre de santé d’Ishungu dans le groupement qui porte le même nom en territoire de Kabare appelle  les habitants de cette juridiction à observer les règles d’hygiène notamment en lavant régulièrement les mains et bouillir l’eau avant de la consommer.

Ceci pour prévenir les cas de choléra actuellement rapportés dans l’un des villages d’Ishungu et dans le groupement voisin de Lugendo toujours en territoire de Kabare.

Dans un entretien avec Radio Maendeleo vendredi 24 mai 2019, l’Infirmier Titulaire du centre de santé d’Ishungu Batumike Mulumeoderhwa Gloire indique que sur cinq villages que compte le groupement d’Ishungu, seul le village de Muduguru a enregistré certains cas.

Il précise que suite à la proximité de ce village au groupement de Lugendo, ceux qui sont atteints par cette maladie se rendent plutôt au centre de traitement de choléra situé au centre de santé qui s’y trouve.

Batumike Mulumeoderhwa Gloire appelle par ailleurs les autorités et autres partenaires à appuyer les centres de santé d’Ishungu et Lugendo en intrants notamment pour la chloration de l’eau et la prise en charge des cas qui pourraient à nouveau se déclarer.

« à Ishungu nous avons des problèmes très sérieux. D’abord, nous n’avons pas d’eau et nous ne disposons d’aucun Centre de Traitement de Choléra CTC en sigle. Les gens disaient qu’il y avait des cas à Ishungu mais moi comme infirmier titulaire je n’ai jamais enregistré un seul cas dans mes registres hebdomadaire ou mensuel. Je reconnais seulement que dans le village de Muduguru il y a des cas mais comme c’est un village voisin au groupement de Lugendo, les malades préfèrent aller s’y faire soigner. Je demande aux partenaires et au gouvernement de nous venir en aide car lorsque votre voisin est attaqué, vous devez rester aussi vigilant. Je demande à la population de bouillir l’eau et de prendre toutes les précautions pour éviter la propagation de cette maladie », conseille Batumike Mulumeoderhwa.

Pour rappel, c’est depuis environ deux semaines que des cas de choléra sont rapportés dans les groupements d’Ishungu et Lugendo en territoire de Kabare.

De son côté, le ministre provincial de la santé Vincent Cibamvunya avait assuré que ses services étaient instruits et que les responsables de la zone de santé de Katana devraient s’y rendre pour apporter le soutien nécessaire en vue d’endiguer ce fléau.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
scroll to top