FIZI: nomination d’un nouveau commandant pour pacifier Minembwe et environs

Le commandant 33ème Région militaire le général Major Akili Muhindo Mundos a renforcé, vendredi 17 Mai 2019, la présence militaire dans les hauts plateaux de Minembwe en territoire de Fizi en vue de sécuriser davantage la population.

A la même occasion, le colonel Honoré Katembo a été désigné comme nouveau commandant de cette zone afin d’encadrer les troupes et œuvrer pour le retour de la paix et ainsi mettre fin aux conflits entre les communautés sur place.

Ces mesures ont été prises à l’issue d’une mission d’environ quatre jours effectuée par le numéro UN de l’armée au Sud-Kivu et au Maniema en compagnie de certains députés provinciaux, les ministres provinciaux et les notables de Fizi.

Selon le porte-parole du secteur opérationnel Sokola 2 Sud Sud-Kivu le Capitaine Dieudonné Kasereka, le Général Major Akili Muhindo Mundos a eu des entretiens avec les responsables des communautés qui sont en conflits à Minembwe.

Il en ressort que les affrontements qui ont été signalés ne sont pas dus aux conflits entre les communautés mais plutôt au fait que des hommes politiques sont devenus des tireurs des ficelles et continuent à entretenir des groupes armés.

Au cours d’une parade mixte entre la police et l’armée, le colonel Honoré Katembo et toutes les autres troupes ont reçu les instructions fermes afin de sécuriser les habitants sans tenir compte de leur ethnie et un appel pressant a été lancé aux parties afin de cesser les hostilités.

Notre source précise que le commandant de la 33ème région militaire reste déterminé à pacifier tout le territoire de Fizi et les hauts plateaux de Minembwe en particulier, d’où un appel lancé aux habitants afin qu’ils collaborent avec le nouveau responsable de l’armée.

Le Général Major Akili Muhindo Mundos met en garde tous les politiciens qui continuent d’instrumentaliser les groupes armés et qui font que les conflits persistent entre les communautés à Fizi.

De son côté, le commandant secteur opérationnel Sokola 2 Sud Sud-Kivu, le général de brigade Rugai Sengabo David affirme que l’armée ne travaille pas pour l’une ou l’autre communauté mais remplit ses missions constitutionnelles, conclut notre source.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
scroll to top