Bukavu: le plaidoyer des enfants reporters sur l’utilisation des plumpy nuts obtient le soutien des autorités

Le maire de Bukavu Bilubi Ulengabo Meshack, les trois bourgmestres des communes d’Ibanda, Bagira et Kadutu au Sud-Kivu s’engagent à accompagner les enfants reporters dans la lutte contre la consommation et la commercialisation des aliments thérapeutiques communément appelés Plumpy nuts dans la ville de Bukavu.

C’est le résultat d’une campagne de sensibilisation et de plaidoyer menée depuis une semaine dans la ville de Bukavu par les  enfants parlementaires et enfants reporters.

Au cours de cette campagne, les enfants reporters de Bukavu ont circulé de porte à porte dans environ 400 ménages de la ville de Bukavu pour sensibiliser les parents sur les dangers que comporte la consommation de ces produits lorsque l’on est malnutris.

Selon l’enfant parlementaire Jérémie Karagi, âgé de 14 ans, il a été question d’expliquer que ces aliments sont destinés exclusivement aux enfants qui présentent des signes de malnutrition aigüe.

Il précise que c’est à travers une note de plaidoyer des enfants reporters de Bukavu, que les enfants reporters ont voulu alerter les autorités à tous les niveaux que ces aliments sont utilisés abusivement dans des ménages.

 « On est en train de sensibiliser les autorités pour qu’elles interdisent aux détenteurs des magasins et des boutiques de continuer à vendre de vendre le planpy nut car cet aliment n’est destiné qu’aux enfants qui sont malnutris mais pas aux enfants qui sont en bonne santé. Nous demandons aux autorités de lancer une campagne d’interdiction de vente de ces produits et d’appuyer toutes les initiatives que nous avons déjà commencées », recommande Jérémie Karagi.

Les enfants reporters regrettent que ces produits se trouvent déjà sur le marché dans la ville de Bukavu pourtant leur commercialisation est interdite au même titre que sa consommation en dehors de toute prescription médicale.

Parmi les conséquences à long terme, les enfants reporters citent le diabète, la goutte (inflammation douloureuse des articulations), l’obésité, l’hypertension artérielle et l’insuffisance rénale.

A l’issue de la tournée effectuée par les enfants reporters, les autorités rencontrées  se sont déclarées satisfaits de cette prise de conscience par les enfants eux-mêmes du danger qui les guette.

C’est le cas du bourgmestre d’Ibanda qui, en date du jeudi 18 Avril 2019, a promis son accompagnement à cette initiative et son implication afin de limiter les dégâts liés à la consommation des plumpy nuts. Le maire de Bukavu a promis d’initier une serie de communiquer à radiodiffusée pour décourager la vente illicite des plumpy nuts et son utilisation abusive

Cette sensibilisation s’inscrit dans le cadre d’une campagne nationale pour la bonne utilisation de plumpy nut afin améliorer la lutte contre la malnutrition à Bukavu au Sud-Kivu, à Kalémie au Tanganyika et à Kananga au Kasai Oriental.

L’activité est réalisée concomitamment dans ces villes sous l’initiative du ministère national du genre, famille et enfants à travers ses divisions en provinces en collaboration avec la Direction de la Protection de l’Enfant, le PRONANUT et le Réseau des Journalistes Amis de l’Enfant avec l’appui de l’UNICEF.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
scroll to top